Epargne salariale : choisir l’intéressement

Plan d’action visant à améliorer le quotidien des travailleurs, l’intéressement fait partie des solutions d’épargnes salariales mise en place par les entreprises. De plus en plus d’entreprises l’adoptent afin d’inclure leurs salariés dans la vie et le développement de leur activité. Pour vous aider à mieux comprendre l’intéressement, voici quelques éléments  à savoir concernant ce sujet.

Fonctionnement de l’intéressement

L’intéressement consiste à verser une prime aux salariés afin de respecter l’accord d’intéressement signé entre la société et les personnes qui y travaillent. Cet accord prend en compte les conditions de versement ainsi que le montant à verser, et cela en fonction de chaque entreprise. Le salarié est libre de placer son indemnité sur un plan d’épargne salariale ou une épargne-temps dès que la somme est disponible.

Comment calculer la prime d’intéressement ?

Il est à noter que la prime d’intéressement se calcule selon l’accord entre le salarié et son entreprise soit un montant uniforme, proportionnel au salaire ou en fonction de plusieurs critères. Pour l’année 2017, le plafond de l’intéressement s’élève à 19 614 euros, soit une hausse de 307 euros par rapport à l’année précédente. En outre, la société est libre de verser un supplément, à condition qu’il ne dépasse pas ce plafond.

L’intéressement en plan d’épargne

Même s’il est possible de demander un versement immédiat de la totalité ou d’une partie de votre prime d’intéressement, vous êtes également libre de la placer dans un plan d’épargne. Si votre entreprise dispose d’un PEE, d’un PEG ou d’un PEI, votre intéressement y sera placé automatiquement. Il ne pourra être débloqué qu’au moment indiqué par le type de placement.

Pour ce qui est du placement sur le long terme, le dispositif Perco répondra à votre attente. Votre argent ne pourra être touché qu’au moment de votre retraite, ce qui constitue un complément de retraite des plus intéressants.